Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

Derniers sujets
» compil de textes
Ven 15 Jan - 16:40 par poeteric

» Eros
Mar 26 Aoû - 13:09 par pendantce

» Premier Moment de l'Instant
Mar 26 Aoû - 13:07 par pendantce

» Amour Besoin
Mar 26 Aoû - 13:06 par pendantce

» Laissons Tout Reposer
Mar 26 Aoû - 13:05 par pendantce

» Etouffement
Mar 26 Aoû - 13:03 par pendantce

» Les goëlands
Mar 26 Aoû - 13:02 par pendantce

» Le Drapeau et le Paravent
Mar 26 Aoû - 13:01 par pendantce

» La Terre et le Propos
Mar 26 Aoû - 13:00 par pendantce

Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Calendrier Calendrier

Partenaires

créer un forum

      


extrémité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

extrémité

Message par aude le Lun 5 Oct - 10:28

tout se creuse au rythme des rides

fines lignes au dehors d’existences

qui s’enfoncent au plissé du sourire

dans les failles infinies des langues de feu


neuf l’instant me réinvente

émancipé de références

hors preuve hors d’œuvre

la nécessité à jamais hors d’atteinte


le ciel s’ouvre dans une pluie de senteurs

surgissant des douleurs comme des coquelicots

germination du cœur sans gêne

en tension entre nos extrêmes
avatar
aude
Admin

Nombre de messages : 768
Age : 51
Localisation : Cincinnati OH USA
Date d'inscription : 17/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://supplementd-amesoeur.blogspirit.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: extrémité

Message par poeteric le Lun 5 Oct - 17:34

tout se creuse au rythme des rides
abreuvoirs pléthores d'où lappe l'intangible
fines lignes au dehors d’existences
au parcourt frénétique de signes intemporels
qui s’enfoncent au plissé du sourire
près des vergognes tapageuses d'un etablishement
dans les failles infinies des langues de feu
braisant au moindre atome en vie dans ses parcelles

neuf l’instant me réinvente
vol au renouveau de l'avant
émancipé de références
de cris à terre s'en errant

hors preuve hors d’œuvre
seule l'obole en unités d'aromes
la nécessité à jamais hors d’atteinte
seule possession le don même en axiome

le ciel s’ouvre dans une pluie de senteurs
les parrallèles se défilent au grès des humeurs
surgissant des douleurs comme des coquelicots
banderolant des torpeurs comme des abricots

germination du cœur sans gêne
libération d'un retient d'oxygène
en tension entre nos extrêmes
s'aimantant dans un coin hors système


Merci Aude

poeteric

Nombre de messages : 933
Age : 43
Date d'inscription : 11/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum