Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

Derniers sujets
» compil de textes
Ven 15 Jan - 16:40 par poeteric

» Eros
Mar 26 Aoû - 13:09 par pendantce

» Premier Moment de l'Instant
Mar 26 Aoû - 13:07 par pendantce

» Amour Besoin
Mar 26 Aoû - 13:06 par pendantce

» Laissons Tout Reposer
Mar 26 Aoû - 13:05 par pendantce

» Etouffement
Mar 26 Aoû - 13:03 par pendantce

» Les goëlands
Mar 26 Aoû - 13:02 par pendantce

» Le Drapeau et le Paravent
Mar 26 Aoû - 13:01 par pendantce

» La Terre et le Propos
Mar 26 Aoû - 13:00 par pendantce

Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Calendrier Calendrier

Partenaires

créer un forum

      


L'âme du poète est une aile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'âme du poète est une aile

Message par poeteric le Dim 27 Sep - 15:05

.
.
.

En rentrant-du cyber les-chats courent précis-
pitament. La-chaleur se concentre à se-rompre
Le-vent vient fendre l’air dans des hachés-de bruits
Un pote t’à l’heure m’a-dit fais gaffe aux-trombes

Mes ailes sont-au front de ne rien rete-nir
En-tre des bourr-asques secouant fort l’int-ime
Sous un tonnerre en fond d’un concerto de pir
Ouette fus aux frasques de s-es éclairs subl-imes

Souillée ma tête d’eau mélange ses sueurs
Lorsqu’au silence éclos reviennent tapageurs
Mille échos offusqués dans un seul grondement

Immeuble et végétaux se courbent aux lueurs
S’annonçant bien plus tôt qu’un tremblement au chœur
Je continue à pied sous l’avarie rê-vant

Et les voiries traînent sur les eaux miroitantes
En suivant des on-des qui savourent leu-rs troubles
Suivant où les mènent les vitesses chang-eantes
Sous ce qui s’effondr-e sur reflets qui s’é-gouttent

Des éclairs s’éprennent de la pluie qui retente
Pre-nant tout en ronde par é-lan en re-double
Sur vitesse lumen qui passe éblouissante
Avant de répondre ses é-clats sur les gouttes

Serais tu au porche mon espoir silhouette
Tout le ciel s’écorche les immeubles tempêtes
Les arbres débranchent j’ai le cœur mâle en cale

Je sens l’eau de roche l’ouragan s’y trempette
Quand plus je m’approche des clartés font trompettes
Des rayons déclenchent des foudroies au ciel pâle

Comme un visage net sur un moment qu’on scotch
Au même endroit précis d’un baiser répandu
Sous les cordelettes de tout en catastrophes
On recule ravi d’accueillir l’imprévue

Contre vent sans quête que troubles en encoches
S’exclame tout petit la survie de la vue
Les bris se répètent des tumultes les offrent
Au silence d’un sursis courant à l’aperçu

C’est des yeux sa foudre transperçant la distance
De grâce à dissoudre pour m’enserrer d’instance
Un brouillon du monde file et elle rigole

Tous volants s’attroupent fendant des révérences
Des zébrures pourpres font des pochoirs d’avance
Sans ombre au rotonde les néons les accolent

Partis de mon étang passant au parcouru
Des champs mon royaume fonçant droit et précis
Aux royaumes sans chants dans des cités perdues
J’évitais ces Hommes dans leur guerre d’aigris

Je n’étais qu’un enfant le lac était un baume
Puis tout rapetissant qu’un flacon de Lancôme
J’ai découvert leurs nids jusqu’aux ponts de l’insu

Pour aller de l’avant j’ai quitté les rhizomes
Je sais pas d’où ça rend ni vers où je me paume
C’est à l’instinct qui suit ton parfum dans la rue

Je t’ai vue une enfant les hivers apparus
Quand brumaient d’arômes nos sourires ravis
Au duo patinant l’aurore disparue
Nous étions les mômes contant à leurs surgis

Le destin en cUrsus d’un big-bang qui vous clAsse
Au détour d’un Îlot croyais je être surprIs
Quelques raisons fussent de loin sa carApace
Me prétendait idiot d’ignorer mon dÉpit

À travers les rOseaux sur sA fleur de lOtus
Verluisait dans lA nuit son velours À l’espace
Venant du rAz de l’eau sur autogIre EN plus
Je stagne À l’Avertie mA puissance est sUrplace

À ton rAdar de feu l’AUdace m’Exécute
J’assauts en tamponnant des bourdons électriques
Quand ton regard plein d’yeux fait trace de mA lutte
Par saut de sentiments pour te tomber À pique

Poser À l’attraction d’un jeté d’IMportance
Les semblants d’Attentions louangent DES secrets
Rien de ce qu’ON pense ne tient À UN revêt

Un dessin à l’action ne me faites d’offenses
Sur mon écran de fond j’y ais mis son portrait
Son dessin commence c’est elle aux points prêts…



..............................................................................................................................................................................DES...................................................................................
.........................................................................................................................................................................DERNIERES.............................................................................
.........................................................................................................................................................................LUEURS DE.........................................................................................
...........................................................................................................................................................................LA NUIT..............
..........................................................................................................................................................................................................................
..........................................................................................................................................................................................................................
..........................................................................................................................................................................................................................
..........................................................................................................................................................................................................................
..........................................................................................................................................................................................................................
..........................................................................................................................................................................................................................

..........................................................................................................................................................................................................................
.....................................................................................I...........I..................................................................................ramassée..............
.....................................................................................I...........erre..............................................................l'aile.........................dans.............
.....................................................................................I..âme.I.....tu.................................................feulé.......................................l'eau............
.....................................................................................I.......I......humes...................................vent............................................limpide................
.....................................................................................I.......I..........l'air................................du...................................................ayant................
.......................continue à suivre............................I..............I........traver....................obscur....................................................absorbée..................
..............miroir.............................la voûte.............I..............I.................des..................plus........................................................de............................
....d'être......................................................en écorchant\I....................vies.......aux...........................................................sa....................................
..rage............................................................................lesI..................collés.............................................................traversée...................................
.de.................................................................................................étoiles........au...........................................les lumières................................................
l'eau.......................................................................................................................peu................................amoureuses........................................................
alors..........................................................................................................................de........................de leur......................................................................
.....ses.......................................................................................................................terre....guide....................................plus loin.....................................
.......courants..............................................................................................................où la mer.............................sources....................les.............................
....................viennent...................................................................................voiles.....tune les...........leurs.......................................champs.........................
................................échoir les restes d'un ciel pendelant ses...................étangs.....sur.....................................................ne sont rien.............................
.....................................................................................I........I.................................accrochés................................................près des .................
.....................................................................................I........I.................................rejetés....................................................villes et...................
.....................................................................................I.......l'eau de l'impasse.........du..................................................la course............................
.....................................................................afin de ne plus sentir...............................colisé..................................alors que.................................
...............................................s'amuser du peu....................................................................aux...........................la lune........................................
.........................................de.....................................................................................................coloris...............de son mat...................................
.......................ne plus être....................................................................................................qui en........de raie en.....................................................
...............de ceux........................................................................................................qui en........l'air............................................................................
..........dont...........................................................................................................rêves..............détiennent...................................................................
..le vent...............................................................................................soufflant parmi...................les reflets...............................................................
.........furieux....................................................................des inspirations.................................éphémères..................................................................
................venant..................................................au grés.......................................................................d'une aile..........................................................
..................................arracher tout ce qui dépasse.....I..................................................................de libellule....................................................................
.....................................................................................I............I.......................................................................contre la.........................................
.....................................................................................I.............I............................................................................vitesse
.....................................................................................I............I..................................................................du vent.....///..admiratif..
.....................................................................................I........I........................................................................projeté......et...///....
.....................................................................................I........I..................................................sur......complice../../
//.....//////////////////////\\\\\\\\I........I//\\\//\\\\\///////\\\\\\////////la surface de l'étang///////////
//.//////////////////\\\\\\\\///\\///
I........I.....//////////////////////////////////\\..///\\\\\\\\
//.///////////////////////\///\///\/\I........I..///////////////\///////////\\\\\\\\////////////////////////////
///\\\/\/\/////\/////////\////////////////////////\/////////////////\\\\\\\\\\\\\\/////////////////////////

///\\\/\/\//////\/////////////\///////////////////////////\/////////////\//\////////////////\\\\\\\\\\\\///
/\////\//\\////\\////\//\\////\\////\//\\////\/\///////////\//\///////\////////////////////////////////\///
//\\/////////////\////////////////\/////////////////////////////////////////////////j//////////////////////

poeteric

Nombre de messages : 933
Age : 43
Date d'inscription : 11/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'âme du poète est une aile

Message par poeteric le Lun 28 Sep - 15:26

petit bisounours
peluche roseraie
bois à la source
des rêves secrets

coeur cadenacé
la clef vient des yeux
ceux de sa dulciné
le rendant amoureux

débordant d'affection
parfois il se fache
mais à cela une raison
il veut que tu saches

que tout s'abonde au mieux pour le meilleur comme pour le pire en regardant les cieux s'étendre quand deux coeurs se respirent

dans le train du quotidien
à la traversée des regards
allant du soir jusqu'au matin
nous allons sur les rails de l'espoir

dans cette avalanche
nous roulons malgrés nous
sur les heures blanches
d'une quête peut être au bout

soit au coeur débordé
sous le feu d'une passion
au tournant d'une prédilection

soit à l'oeil flashé
photo finish d'une sensation
le coup de foudre en PER CU TION

poeteric

Nombre de messages : 933
Age : 43
Date d'inscription : 11/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum