Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

Derniers sujets
» compil de textes
Ven 15 Jan - 16:40 par poeteric

» Eros
Mar 26 Aoû - 13:09 par pendantce

» Premier Moment de l'Instant
Mar 26 Aoû - 13:07 par pendantce

» Amour Besoin
Mar 26 Aoû - 13:06 par pendantce

» Laissons Tout Reposer
Mar 26 Aoû - 13:05 par pendantce

» Etouffement
Mar 26 Aoû - 13:03 par pendantce

» Les goëlands
Mar 26 Aoû - 13:02 par pendantce

» Le Drapeau et le Paravent
Mar 26 Aoû - 13:01 par pendantce

» La Terre et le Propos
Mar 26 Aoû - 13:00 par pendantce

Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Calendrier Calendrier

Partenaires

créer un forum

      


Rêverie d'un poême solitaire ( sourire )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rêverie d'un poême solitaire ( sourire )

Message par poeteric le Ven 27 Avr - 20:32

un poème, solitaire, aborde le fronton d'une premiere page, en marge de vagues en désordre, il, à force de chahuter avec le sable, alors que lui ne cherchait qu'à gicler avec son écume sur le paysage, alla se reposer en admirant les coraux crépusculaire de l'embouchure de l'horizon, des cristaux d'ombre tentant d'y surnager, à découvert, bigarrant L'enluminure d'une vaste alchimie universelle, noyée dans un conglomérat de vicissitudes solaires, d'où, L'alternoiement de collusions chromatiques en prime, il joue avec l'ondulation d'une chevelure saline.
un peigne en parallèles dans sa main, la lune coiffe le vent, defaisant des noeuds nucléaires, puis etira ses yeux comme un ruban autour de l'infini.
le poème, alangui, sur la grève des étoiles, suit le trouble de comètes fuselant leur éclat entre des regards d'amoureux, prêts à s'échapper avec elles.
Les simagrées du néant décolmatent l'effusion du temps, ensevelie entre deux bouches, dont l'intempérance tentait d'y teinter leur sucion intemporelle sur la vanité absolue du vide à avaler l'éternité, quand des lèvres suspendues de par leur frôlement laissent leur magnétisme absorber la mécanique des astres pendulaires, leur masse quantifiable bercée par des chaos hérissés, implosions venues depuis le battement de cœur de deux êtres embrasés.




poeteric

Nombre de messages : 933
Age : 43
Date d'inscription : 11/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêverie d'un poême solitaire ( sourire )

Message par poeteric le Sam 28 Avr - 18:00

dans la chilarité de leur ressemblance, depuis le chant corporel d'ondulations communes, leurs murmures mesuraient les confrontations de halos sensuels, tout en suivant leur tempo sur la raisonnance de convictions lumineuses, les yeux fermés en plein spin.
le poème, intimidé par leur big-bang, détourna son inspiration en cherchant un nouveau spectacle, sans forcement tout un apanage de chamboulement cosmique, pour tomber nez à nez sur le vol de deux colombes combinant leur silhouette, il contempla depuis son temple sans toit l'harmonie de leurs spirales, avant qu'elles n'aillent se cacher entre des roseaux, ressemblant fortement aux cils d'une nymphe émerveillée, il pouvait meme deceler entre les lignes de chemtrails en réverbération sur la surface de ses prunelles toute l'amplitude d'un onirisme dépouillé, dont le tissu grammaticale floquait les échos de ses rumeurs émotionnelles dans un vertige sans teint, seulement dessiné par l'intensité atomique d'un corps à corps à cœur perdu pour une réalité par trop émoustillée de par sa prestance angélique.

poeteric

Nombre de messages : 933
Age : 43
Date d'inscription : 11/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêverie d'un poême solitaire ( sourire )

Message par poeteric le Sam 28 Avr - 20:22

la sueur subliminale d'un envol de frisson sur sa peau en carbone, le poème s'imprègnait d'une foultitude d'images sensitives, recueillant ici des fantasmes extatiques, et là des ébauches de dialectique subjuguée par l'ampleur d'accouplement anatomique, sans prêter attention, au début, aux diverses phénomènes de spleen irradiant depuis les imperfections de ses sens lyrique.
ce fut une fois le couple de colombe disparu entre les mèches du soleil, n'étant plus que des reflets mnémoniques sur la surface des souvenirs, qu'il s'aperçut de l'étrangeté d'une main depuis le corps d'un nuage venant griffonner sur lui une declaration d'amour, destinée à la brûme du matin, à l'aide d'une plume en tige de rose, des épines comme des virgules.

poeteric

Nombre de messages : 933
Age : 43
Date d'inscription : 11/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêverie d'un poême solitaire ( sourire )

Message par poeteric le Mar 1 Mai - 21:21

sur ses champs d'illusion des gens sèment du vent
façon de récolter le fruit d'un moindre espoir
s'illuminant en eux jusqu'au fameux grand soir
Où se cache dans l'ombre une Mort qui attend

Elle observe dans l'onde où se grave le temps
soupèse dans leur cœur leur poids en cauchemard
pour en crever l'abcès du fabuleux nectar
leur peur au goût du feu des sèves de printemps

Par quel jour n'entendrais je plus un chant d'oiseaux,
Ne sentirais les corps tannés d'un même écho;
quand irais je m'eteindre au sein de ce grand feu?...

pourtant je la voyais m'emporter des amis
je n'y avais à peine encore réfléchie :
il a juste fallu que je sois amoureux...

poeteric

Nombre de messages : 933
Age : 43
Date d'inscription : 11/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêverie d'un poême solitaire ( sourire )

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum