Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

Derniers sujets
» compil de textes
Ven 15 Jan - 16:40 par poeteric

» Eros
Mar 26 Aoû - 13:09 par pendantce

» Premier Moment de l'Instant
Mar 26 Aoû - 13:07 par pendantce

» Amour Besoin
Mar 26 Aoû - 13:06 par pendantce

» Laissons Tout Reposer
Mar 26 Aoû - 13:05 par pendantce

» Etouffement
Mar 26 Aoû - 13:03 par pendantce

» Les goëlands
Mar 26 Aoû - 13:02 par pendantce

» Le Drapeau et le Paravent
Mar 26 Aoû - 13:01 par pendantce

» La Terre et le Propos
Mar 26 Aoû - 13:00 par pendantce

Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Calendrier Calendrier

Partenaires

créer un forum

      


le monde a sept milliards de façon de voir la même chose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le monde a sept milliards de façon de voir la même chose

Message par poeteric le Lun 9 Jan - 9:30

je m'étais souvent arrêté à la frontière de son charme, devant les grands tours dorés de ses prunelles bleu-métal, en admirant à perte de vue les prairies abondantes de mon espoir de m'allonger sur l'herbe de ses frissons sauvages, et chevaucher jusqu'à la plage de son sourire,

le ministre de mon coup de foudre
prit le micro devant l'assemblée de ma raison
en proposant un projet de loi
pour annexer les ressources naturelles de son amour

Nous étions déjà en guerre avec moi-même, quand juste avant l'élection de ma présidence la plupart de mes égos voulurent régir mon corps, afin de voter unanimement la conquète du royaume de son cœur. Le chargé en communication de ma timidité étant restant muet pendant son allocution devant elle, il échut le droit au général de ma vanité de l'inviter à restituer sa beauté à mes pieds, incessament de suite autour d'un souper de soupirs,

la résistance du protocole de ses yeux bleus
lui envoya en quipropos d'une réponse qu'il est têtard
mais qu'elle y repenserait la semaine des 4 jeudi
ce qui croassa ses hostilités de lui mettre les cheveux en bataille

lors de son rapport, le général vanité préconisa une guerre rapide, sous peine de s'enliser dans un conflit assez long avec sa ministre de l'agenda, et qu'il fallait de suite prendre le téléphone rouge pour donner le code de lancement de ma frappe nucléaire en lui balançant un poème de 50 000 mégatonnes de passion tnt,

il avait déjà suffit d'une seconde pour qu'elle m'atomise
avec la trainée de son parfum charnel sur mes synapses
je devais répliquer depuis le gouffre béant sous ma chemise
sinon la plèbe de mes frissons m'aurait lynchée à sa place

l'alerte maximale de ma patience en defcon 1, il fallait agir avant la perte totale de mes moyens, un ambitieux désir d'elle pris alors le contrôle de mes pouvoirs : il dissolut la république de mon être, instaura sa dictature et enfin décida de prendre à son compte l'ensemble des manœuvres pour investir les bases de sa beauté,

après trois jours d'attente entre deux tonalités
il contemplait la capitale de sa voix où s'expose
la promesse abondante des richesses d'orées
dans le halo rose de son allo à l'eau de rose

En fantassin de ses fantasmes, j'étais le soldat d'amour sous les ordres de ce désir dictateur, je courais à découvert sous le tir nourri de sa cible qui répondait au téléphone, quand touché je fus rappatrié sur la ligne arrière du combiné, je regardais alors du brancard de mon ko le concert pyrotechique du dernier va-tout de mon désir, sous une pluie de pulsion-téléguidée, promettant un paradis d'enfer si elle ne se rendait pas de suite entre ses bras, lorsqu'il fut convoqué pour recevoir sa rémission, un matin de gloire,

pendant que j'marche en chewing-gun
ma bouche est une colonne de tank
sur l'artère principale de son armée sanguine
où les chenilles de mes dents

écrasent ces chemins de chair sur l'asphalte de sa peau

depuis la place forte de ses reins investis
je la vois debout avec en main son âme à feu
agitant de la gâchette de son regard
le drapeau déchiré de sa volonté rebelle

ma victoire promonte l'estrade de ses seins
admirant l'ampleur de ses dégats sensuels
quand sous mon discours d'investiture devant la foule de nous deux
elle renversa mon régime totalitaire sur le lit

ses chants révolutionnaires raisonnaient sur mon cadavre, pris dans un guet-apens entre ses cuisses, le tribunal de Genève de son orgasme ayant préalablement délibéré sur le sort réservé au coupable de l'invasion de ses dentelles, jugea bon le remplacement de mon désir martyr par la colonisation de ses milles volontés sur mon âme;

Il fallut quelques générations de seconde pour mixer nos peuples respectifs en un seul et même pays, par exemple, quand je lui proposais de statuer sur sa charte mes doigts de l'Homme, elle voulait que soit reconnu de fait public l'indépendance de mon amour, avec la signature d'une bague en bas d'un de ses doigts à elle,

la branche armée de mes spermatozoïdes rendus
filma le reportage de sa satisfaction partant en live
puis firent emmenés entre les canaux d'un fleuve romantique
dont brille au bout la promesse d'osmose de la pureté d'une larme mensuelle

Puis vint un moment où je remplaça son prénom par mon trésor, naturellement, elle en fut la deuxième surprise et fit des bonds, du trésor, remplaçant la monnaie de ma pièce par un billet doux, écrit de la main de ses lèvres sur les miennes,

le succès du gouvernement de son ventre
eut comme phénomène sur ses phéromones
son explosion de joie dans un grand baby-boom
qu'elle put contempler entre les reflets de son annulaire


le monde ayant sept milliards de façon de voir la même chose
je dépose des papillons sur sa poitrine
là où frémit entre leurs ailes le son des horloges
venues mourir sur le timbre de son enveloppe

Depuis, elle me botte à sept lieux
à travers des jardins de fusils en fleur
où des grandes racines de hache de guerre
ont laissé pousser des arbres de vie

là où s'entrelassaient jadis des colombes&vautours

et leurs reflets qui dansaient sur des flaques de sang...

poeteric

Nombre de messages : 933
Age : 43
Date d'inscription : 11/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum