Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

Derniers sujets
» compil de textes
Ven 15 Jan - 16:40 par poeteric

» Eros
Mar 26 Aoû - 13:09 par pendantce

» Premier Moment de l'Instant
Mar 26 Aoû - 13:07 par pendantce

» Amour Besoin
Mar 26 Aoû - 13:06 par pendantce

» Laissons Tout Reposer
Mar 26 Aoû - 13:05 par pendantce

» Etouffement
Mar 26 Aoû - 13:03 par pendantce

» Les goëlands
Mar 26 Aoû - 13:02 par pendantce

» Le Drapeau et le Paravent
Mar 26 Aoû - 13:01 par pendantce

» La Terre et le Propos
Mar 26 Aoû - 13:00 par pendantce

Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Calendrier Calendrier

Partenaires

créer un forum

      


quelques textes pour archivage

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: quelques textes pour archivage

Message par poeteric le Ven 6 Jan - 17:37

branches dénudées
les arbres font leur striptease
dentelles de givre...

Il est trois heures du mat', la pleine lune brille comme un grand soleil blanc, les ombres, épuisées d'une longue journée, se sont rassemblées, derrière un arbre, pour échaffauder un plan, et enfin dormir en paix, il est trois heures du mat', je suis parti évacuer une insomnie persistante, en me défoulant dans quelques foulées, rien de mieux qu'un jogging à la belle étoile, je précise, cela ne veut pas dire que je porte un survêt' avec une belle étoile, je cours toujours à poils, surtout pendant l'hiver, cette nuit la température est de moins vingt-cinq degrés, ça vous fouette le sang, le froid fait pleurer des yeux, des stalagtites lacrymales pendent sur vos sourcils, le nez est une banquise où des pinguins armés de pics vous raclent la peau, mais, heureusement, j'ai une crème spéciale, faite à base d'excrements de renard et de poils de loup pilés, elle est super efficace pour chasser la chair de poule, surtout à trois heures du mat', sous moins vingt-cinq degrés, tout nu, dans ce grand froid des rayons glacés de la lune, même une bande d'écureuil s'est foutue de ma gueule, dans la forêt, à trois heures du mat, surtout quand ils ont vu mes deux petites noisettes, ça les a fait rire, car ce n'est pas avec seulement deux noisettes que l'on peut nourrir sa femme cet hiver, sous moins vingt cinq degrés, heureusement, j'ai une crème spéciale, et ma fourrure me tient chaud, car cet hiver est particulièrement rude, quand ce fut précisément quatre heures du mat' : je fis cette macabre découverte, d'un ami, sdf, sans vie, il s'était perdu en lui en même temps que la perte de sa femme, puis de son boulot, maintenant il était frigorifié, c'est encore un ami à rajouter sur ma longue liste d'amis victimes collatérales de leur système capitaliste outrancié, je ne pouvais plus rien faire, étant tout seul et trop petit, sous moins vingt cinq degrés, et une hécatombe de sans-logis, alors, j'ai repris le chemin retour, pendant que mon corps joggait, tout seul, moi, j'étais ailleurs, je suis rentré à la maison, il était six heures, j'ai préparé un café-noisette, pour ma femme, elle en est friande, avec deux tranches de pomme-de-pain toastées, accompagnées d'un verre de baie sauvage...de baie sauvage...certes, nous, les écureuils, on vit dans un monde sauvage, mais beaucoup moins que le vôtre...



Bonjour, je me présente, je suis nouveau parmi vous, je m'appelle Joe, Joe Carrie, attention : pas Joe Joe Carrie, mais bien bien Joe Carrie, je sais, comme jokari, le jeu, on m'a assez renvoyé la balle, j'ai eu des vannes à toutes les sauces, ' on te racket souvent ? ', à tous les âges, ' c'est pas moi c'est Joe qu'à ris ! ', je vous le dis, j'ai eu le droit à la totale, on se fait à tout, même si ça impreigne la peau, mais j'avais acquis une sacré carapace, mon père est décédé j'étais très jeune, il a fait une mauvaise réaction allergique aux fraises, enfin, c'est ce que voulait me faire croire ma mère, j'ai appris plus tard qu'il était mort à cause d'une roulette russe, ma mère devait se donner corps et âme
pour son boulot, un sacerdoce, elle travaillait chez un cabinet de généalogistes, elle était plutôt dans la branche qui s'occupait de retrouver les racines des familles, bonjour, si vous avez suivi jusqu'ici, vous savez que je m'appelle Joe Carrie, qu'j'ai eu un début de vie un peu difficile, où la fatalité m'a sucré mon enfance, jusqu'en classe de prémolaire, où beaucoup se sont cassés les dents sur mon caractère introverti, sauf une fille, un matin, elle se prénommait : Orée, un canon, je me sentais comme un gros boulet dès qu'elle venait me parler, qu'est ce qu'elle était chique, en plus c'était son nom de famille, Chic, en effet, le père Orée était un prothésiste réputé, politicien, il avait pû changer son patronyme, j'ai donc invité mademoiselle Chic Orée dans le meilleur restaurant du coin, un palais, j'étais maladroit, car intimidé, mais surtout enamouraché, elle m'avoua ' tu sais Joe, Joe Carrie, je viens tout juste de sortir d'un bain de bouche, je me sens encore toute humide, je t'offre un digestif à la maison ? ', que voulez-vous répondre à cela, j'accusi le coup, en acquiesciant du cou du coup nous partîmes avec nos cinq sens, nous nous retrouvâmes devant la porte d'Orée, j'ouvrais déjà dans ses yeux la porte dorée de ses désirs, ' tu es mon adorée ! ' ' mais non je ne m'appelle pas mona ? ', ce fut notre premier rire, ' tu sais, je veux bien Chic Orée '' tu crois que c'est le moment ? embrasse moi plutôt ! '' ouarf ouarf '' tu n'as pas envie de Mickey ?'' écoute, tu sais, Orée, j'ai une envie, plus que de te découvrir, c'est celle de rester auprès de toi, c'était écrit sur les lignes de notre dysney !' cela fait maintenant 35 000 ans que l'on se connait depuis toujours, par cœur, nous nous sommes unis à las vegas, en nous prêtant chacun notre serment, devant un dentiste vêtu en Elvis, qui nous bagua, d'ailleurs, en hommage à lui, nos trois premiers enfants s'appellent Blue, Suede, Shoes, Blue est parti au Canada, ha mon grand Carrie Blue, Shoes a choisi le nom de sa mère, Chic Shoes, Suede a carrément changé de prénom, il n'aimait pas Suede Carrie, et étant des ' indignés ' il ne voulait pas Suede Chic, alors il a pris Elvis, un peu gonflé, il tient ça de sa maman, en hommage il a même pris son nom, à sa maman, Chic Elvis, il a eu une période artiste, il potelait des dents en céramique de luxe, le luxe, avec la guerre, est ce qui fonctionne le mieux en temps de crise de rage dedans, j'espère ne pas avoir été trop long, c'était un bonjour, je m'appelle Joe Carrie, jeune je portais des prothèses, aujourd'hui je remercie la mort de me laisser goûter chaque instant de plus de la vie qui passe sur les yeux d'orée, pendant que j'aime l'admirer, voilà, merci à vous, je m'appelle Joe Carrie, je vous écris depuis ma glotte, et je vous souhaite bien du bonheur dans cette vie incisive...


Dernière édition par poeteric le Ven 10 Fév - 19:51, édité 2 fois

poeteric

Nombre de messages : 933
Age : 43
Date d'inscription : 11/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: quelques textes pour archivage

Message par poeteric le Ven 6 Jan - 17:39












j'∂ur∂is Dû Écrir∉ un ┼∉x┼∉ ∂V∉c ✔☻s Ps∉u♩☻s,
ç∂ ʍ∉ L∂iss∉ P∉rPL∉x∉, ∂is-j∉ L'∂ir D'un niɠ∂uD
À V∉nir incrus┼∉r ʍ∉s ┼i┼r∉s sur ✔๏s PL∂ɠ∉s,
qu'un∉ ʍ∂rÈ∉ ∂niʍ∉ ∂u ɠrÉ D∉ ✔∂ɠu∉s P∂ɠ∉s...

♩∂ns∉z L∂ c∂rʍ∂ɠn☻L∉ ∉┼ ✔☻┼r∉ qu∉uL∉uL∉u !
j'∂i jus┼∉ un∉ Ӈuʍ∉ur in∱∉c┼∉ ∉┼ : scr∉uɠn∉uɠn∉u !
D'ê┼r∉ Pris P๏ur un c∂✔∉, ๏ù Liʍi┼∉ un ∌๏u∱∱๏n,
D∉s ∱๏is j∉ P∂rs ∉n LiV∉ ∉n ∱∂is∂n┼ L∉ ɠr∂nD c☻n !

ʍ∂is j∉ suis riDicuL∉...∂u ∱๏nD D∉ rÉ∂ɠir
c☻ʍʍ∉ un ∉n∱∂n┼ qui ӇurL∉ un ViruL∉n┼ DÉsir
D∉ c☻ʍʍuni∉r ∉ns∉ʍBL∉ ∉n pri∂n┼ qu∉ ʍ∉s ┼∉x┼∉s
∂i∉n┼ ♩∉ L∂ p๏Ési∉ ∉┼ s∂ns qu'∂ucun c๏n┼∉s┼∉ !

j∉ ✔๏us Pri∉r∂is ♩☻nc À L'∂✔∉nir, D∉ ✔๏us
r∉ʍu∉z un p∉u P☻ur s∂Lu∉r ʍ๏n ┼∂L∉n┼ !
V๏us P๏u✔∉z ✔☻us ɠr๏uP∉r, ∱∂ir∉ ♩∉s r∉L∂is, ✔๏us
∂V∉z ┼๏us L∉s Dr☻i┼s : si ʍ∉ c๏ʍ- ʍÉʍ☻r∂n┼ !

j'∂i L'๏rɠu∉iL qui cӇ∂┼๏uiLL∉ ! Ӈ∉¥ : c๏nɠr∂┼uL∉z ʍ๏i !
∉┼ p∂s un∉ ∌∂∱∱☻uiLL∉ ! ∉┼ ni un cӇ∂rr∂∌i∂ !
jus┼∉ un qu∉L ɠÉni∉ ! ๏ù : qu∉LL∉ pr๏s∉ ∂u♩∂ci∉us∉...
V๏us P๏r┼∉z ♩∂ns c∉┼ Écri┼ ♩∉s cӇ๏s∉s ʍ∉rV∉iLL∉us∉s !

ʍ∂is, ʍ∂ PLuʍ∉, iʍp∂┼i∉n┼∉, ∂ s๏n ∉ncr∉ irri┼É∉,
s∉ cr๏Y∂n┼ nuLL∉ ∉┼ cӇi∂n┼∉, ∉n É┼∂n┼ p∉u c๏ʍÉ∉...
P๏ur┼∂n┼, j∉ L∂ r∂ssur∉, ∉n Lui L∂iss∂n┼ ♩u ┼∉ʍPs :
qu∂n♩ ∉LL∉ Pr∉n♩ ʍ∂ ʍ∂in P๏ur qu'∉LL∉ ∂iLL∉ Écri✔∂n┼...

j'∂i ∌∉∂u Lui ♩∉ʍ∂n♩∉r qu∉L ∉s┼ s๏n ∌u┼ PrÉcis :
∉s┼-c∉ D∉ ʍ'ÉL๏iɠn∉r, P∉u À P∉u, D∉ ʍ∂ Vi∉ ?
cr๏i┼ ∉LL∉ r∂PPr๏cӇ∉r ʍ∂ r∂is๏n D∉ L'ins┼inc┼ ?
∂∱in ♩∉ r∉ni∱L∉r L∉s ∱L∉urs ∉┼ n๏n L∉ur ✞∉in✞...

∉LL∉ ∉s┼ ♩∉ c∉ p∂r-∱∂iʍ qu∂nD L∉ ʍ๏nD∉ V๏us ɠ∂V∉
V∂P๏r∂n┼ ♩∉ s∉s ʍ๏┼s ♩∉s ┼๏ur∌iLL๏ns in┼iʍ∉s
♩∉s riV∉s ♩∉s s๏uӇ∂i┼s qu'un∉ p∂ix ♩Ès∉ncL∂✔∉
Écrir∉ c'∉s┼ s๏r┼ir s๏n Âʍ∉ D∉s ∂∌îʍ∉s...

∉s✞-c∉ un∉ c∂┼Ӈ∂rsis ? ∉s✞-c∉ un∉ ┼ӇÉr∂Pi∉ ?
L'∉n✔i∉ crÉ∂┼ric∉ ∉s┼ ∱∂i┼∉ ♩'∉uPӇ๏ri∉ !
ʍ∂is ∂ussi ♩∉ p∂┼i∉nc∉, ∉┼ ♩∉ curi๏si┼É,
P๏ur ๏∌┼∉nir L∂ cӇ∂nc∉ ♩∉ s∉ Li∌Ér∉r...

∂L๏rs P๏urqu๏i L' ๏rɠu∉iL ʍ'∉ʍpris๏nn∉ L∉ coeur,
DÈs qu∉ j∉ DisP∂r∂is D∉s Pr∉ʍiÈr∉s P∂ɠ∉s ?
s∂ns ∂✔๏ir ∂u cӇ∉V∉┼ D∉ ʍ∉s ✞∉x✞∉s qui ʍ∉ur∉n┼,
qu∉Lqu∉s c๏ʍs D'Écu∉iL, c๏ʍʍ∉ un Vi∌r∂n┼ Ӈ☻ʍʍ∂ɠ∉ !

∉✞ puis L∂ ∌๏uL∉ ∂u ✔∉n┼r∉ ∂u ∱LiPP∉r Éʍ๏┼i∱
c∉ss∉ D∉ ┼๏urn๏Y∉r s๏n ∉∱∱∉┼ ✔๏ʍi┼i∱,
c∂r iL n'∉s┼ D∉ c๏ʍ∌∂┼ qu∉ s∉s Pr๏Pr∉s ∱êLur∉s
D๏n┼ un ɠr∂nD ∱∉u D∉ ∱๏i ∂✞✞is∉ L∉s ∌ruLur∉s !

cӇ∂cun ∂ s๏n DÈʍ๏n, ∉n ɠu∉rr∉ ∂V∉c s๏n ∂nɠ∉...
ʍ∂is D∉s cӇ∂ʍps D∉ L'∉spri┼ s∂ns ∂ucun ɠ∂rD∉-∱๏u,
L∂ rÉ∂Li┼È ∉s┼ D∉ VÉri┼És É┼r∂nɠ∉s :
┼∉L L'๏rɠu∉iL ┼r∂ns∱๏rʍ∂n┼ L∉s Ӈ๏ʍʍ∉s L∉s PLus D๏ux...

p∉┼i┼∉ p∉rL∉ ♩'Écuʍ∉, ∂u ∌๏r♩ ♩∉ L'๏cÉ∂n,
L∂ Vi∉ ∉s┼ c∉ n∉c┼∂r V∉nu ♩u ∱irʍ∂ʍ∉n┼
qu'un ∂ir ๏ʍ∌iLic∂L, ┼๏u┼ c๏ʍʍ∉ un pÉD๏ncuL∉,
L∂ r∉┼i∉n┼ Du nÉ∂n┼ ∂V∂n┼ qu'∉LL∉ Y ∌∂scuL∉...

∉n ɠuis∉ ♩'ÉPiL☻ɠu∉, ∉┼ ∂∱in D∉ c☻ncLur∉ !
j∉ V☻us ∉xcus∉ ┼☻us ! iL Y ∂ PLus ✞r∂ɠiqu∉...
qu∉ D'Ê┼r∉ sn☻∌É : c'∉s┼ D∉ L∂ Li✞✞Ér∂┼ur∉ !
∌i∉n qu'iL s☻i┼ sc∂nD∂L∉ux qu'∂ucun ʍ∂rqu∉ :

' Magnifique ! '







j'∂ur∂is Dû Écrir∉ un ┼∉x┼∉ ∂V∉c ✔☻s Ps∉u♩☻s,
ç∂ ʍ∉ L∂iss∉ P∉rPL∉x∉, ∂is-j∉ L'∂ir D'un ni௫∂uD
À V∉nir incrus┼∉r ʍ∉s ┼i┼r∉s sur ✔☻s PL∂௫∉s,
qu'un∉ ʍ∂rÈ∉ ∂niʍ∉ ∂u ௫rÉ D∉ ✔∂௫u∉s P∂௫∉s...

♩∂ns∉z L∂ c∂rʍ∂௫n☻L∉ ∉┼ ✔☻┼r∉ qu∉uL∉uL∉u !
j'∂i jus┼∉ un∉ Ӈuʍ∉ur in∱∉c┼∉ ∉┼ : scr∉u௫n∉u௫n∉u !
D'ê┼r∉ Pris P☻ur un c∂✔∉, ☻ù Liʍi┼∉ un ∌☻u∱∱☻n,
D∉s ∱☻is j∉ P∂rs ∉n LiV∉ ∉n ∱∂is∂n┼ L∉ ௫r∂nD c☻n !

ʍ∂is j∉ suis riDicuL∉...∂u ∱☻nD D∉ rÉ∂௫ir
c☻ʍʍ∉ un ∉n∱∂n┼ qui ӇurL∉ un ViruL∉n┼ DÉsir
D∉ c☻ʍʍuni∉r ∉ns∉ʍBL∉ ∉n pri∂n┼ qu∉ ʍ∉s ┼∉x┼∉s
∂i∉n┼ ♩∉ L∂ p☻Èsi∉ ∉┼ s∂ns qu'∂ucun c☻n┼∉s┼∉ !

j∉ ✔☻us Pri∉r∂is ♩☻nc À L'∂✔∉nir, D∉ ✔☻us
r∉ʍu∉z un p∉u P☻ur s∂Lu∉r ʍ☻n ┼∂L∉n┼ !
V☻us P☻u✔∉z ✔☻us ௫r☻uP∉r, ∱∂ir∉ ♩∉s r∉L∂is, ✔☻us
∂V∉z ┼☻us L∉s Dr☻i┼s : si ʍ∉ c☻ʍ- ʍÉʍ☻r∂n┼ !

j'∂i L'☻r௫u∉iL qui cӇ∂┼☻uiLL∉ ! Ӈ∉¥ : c☻n௫r∂┼uL∉z ʍ☻i !
∉┼ p∂s un∉ ∌∂∱∱☻uiLL∉ ! ∉┼ ni un cӇ∂rr∂∌i∂ !
jus┼∉ un qu∉L ௫Éni∉ ! ☻ù : qu∉LL∉ pr☻s∉ ∂u♩∂ci∉us∉...
V☻us P☻r┼∉z ♩∂ns c∉┼ Écri┼ ♩∉s cӇ☻s∉s ʍ∉rV∉iLL∉us∉s !

ʍ∂is, ʍ∂ PLuʍ∉, iʍp∂┼i∉n┼∉, ∂ s☻n ∉ncr∉ irri┼É∉,
s∉ cr☻¥∂n┼ nuLL∉ ∉┼ cӇi∂n┼∉, ∉n É┼∂n┼ p∉u c☻ʍÉ∉...
P☻ur┼∂n┼, j∉ L∂ r∂ssur∉, ∉n Lui L∂iss∂n┼ ♩u ┼∉ʍPs :
qu∂n♩ ∉LL∉ Pr∉n♩ ʍ∂ ʍ∂in P☻ur qu'∉LL∉ ∂iLL∉ Écri✔∂n┼...

j'∂i ∌∉∂u Lui ♩∉ʍ∂n♩∉r qu∉L ∉s┼ s☻n ∌u┼ PrÉcis :
∉s┼-c∉ D∉ ʍ'ÉL☻i௫n∉r, P∉u À P∉u, D∉ ʍ∂ Vi∉ ?
cr☻i┼ ∉LL∉ r∂PPr☻cӇ∉r ʍ∂ r∂is☻n D∉ L'ins┼inc┼ ?
∂∱in ♩∉ r∉ni∱L∉r L∉s ∱L∉urs ∉┼ n☻n L∉ur ✞∉in✞...

∉LL∉ ∉s┼ ♩∉ c∉ p∂r-∱∂iʍ qu∂nD L∉ ʍ☻nD∉ V☻us ௫∂V∉
V∂P☻r∂n┼ ♩∉ s∉s ʍ☻┼s ♩∉s ┼☻ur∌iLL☻ns in┼iʍ∉s
♩∉s riV∉s ♩∉s s☻uӇ∂i┼s qu'un∉ p∂ix ♩Ès∉ncL∂✔∉
Écrir∉ c'∉s┼ s☻r┼ir s☻n Âʍ∉ D∉s ∂∌îʍ∉s...

∉s✞-c∉ un∉ c∂┼Ӈ∂rsis ? ∉s✞-c∉ un∉ ┼ӇÉr∂Pi∉ ?
L'∉n✔i∉ crÉ∂┼ric∉ ∉s┼ ∱∂i┼∉ ♩'∉uPӇ☻ri∉ !
ʍ∂is ∂ussi ♩∉ p∂┼i∉nc∉, ∉┼ ♩∉ curi☻si┼É,
P☻ur ☻∌┼∉nir L∂ cӇ∂nc∉ ♩∉ s∉ Li∌Ér∉r...

∂L☻rs P☻urqu☻i L'☻r௫u∉iL ʍ'∉ʍpris☻nn∉ L∉ coeur,
DÈs qu∉ j∉ DisP∂r∂is D∉s Pr∉ʍiÈr∉s P∂௫∉s ?
s∂ns ∂✔☻ir ∂u cӇ∉V∉┼ D∉ ʍ∉s ✞∉x✞∉s qui ʍ∉ur∉n┼,
qu∉Lqu∉s c☻ʍs D'Écu∉iL, c☻ʍʍ∉ un Vi∌r∂n┼ Ӈ☻ʍʍ∂௫∉ !

∉✞ puis L∂ ∌☻uL∉ ∂u ✔∉n┼r∉ ∂u ∱LiPP∉r Éʍ☻┼i∱
c∉ss∉ D∉ ┼☻urn☻Y∉r s☻n ∉∱∱∉┼ ✔☻ʍi┼i∱,
c∂r iL n'∉s┼ D∉ c☻ʍ∌∂┼ qu∉ s∉s Pr☻Pr∉s ∱êLur∉s
D☻n┼ un ௫r∂nD ∱∉u D∉ ∱☻i ∂✞✞is∉ L∉s ∌ruLur∉s !

cӇ∂cun ∂ s☻n DÈʍ☻n, ∉n ௫u∉rr∉ ∂V∉c s☻n ∂n௫∉...
ʍ∂is D∉s cӇ∂ʍps D∉ L'∉spri┼ s∂ns ∂ucun ௫∂rD∉-∱☻u,
L∂ rÉ∂Li┼È ∉s┼ D∉ VÉri┼És É┼r∂n௫∉s :
┼∉L L'☻r௫u∉iL ┼r∂ns∱☻rʍ∂n┼ L∉s Ӈ☻ʍʍ∉s L∉s PLus ♩☻ux...

p∉┼i┼∉ p∉rL∉ ♩'Écuʍ∉, ∂u ∌☻r♩ ♩∉ L'☻cÉ∂n,
L∂ Vi∉ ∉s┼ c∉ n∉c┼∂r V∉nu ♩u ∱irʍ∂ʍ∉n┼
qu'un ∂ir ☻ʍ∌iLic∂L, ┼☻u┼ c☻ʍʍ∉ un pÉD☻ncuL∉,
L∂ r∉┼i∉n┼ Du nÉ∂n┼ ∂V∂n┼ qu'∉LL∉ Y ∌∂scuL∉...

∉n ௫uis∉ ♩'ÉPiL☻௫u∉, ∉┼ ∂∱in D∉ c☻ncLur∉ !
j∉ V☻us ∉xcus∉ ┼☻us ! iL Y ∂ PLus ✞r∂௫iqu∉...
qu∉ D'Ê┼r∉ sn☻∌É : c'∉s┼ D∉ L∂ Li✞✞Ér∂┼ur∉ !
∌i∉n qu'iL s☻i┼ sc∂nD∂L∉ux qu'∂ucun ʍ∂rqu∉ :

' Magnifique ! '




j'aurais dû écrire un texte avec vos pseudos
ça me laisse perplexe ais-je l'air d'un nigaud
à venir incruster mes titres sur vos plages
qu'une marée anime au gré de vagues pages

dansez la carmagnole et votre queuleuleu
j'ai juste une humeur infecte et : screugneugneu
d'être pris pour un cave où limite un bouffon
des fois je pars en live en faisant mon boxon

mais je suis ridicule au fond de réagir
comme un enfant qui hurle un virulent désir
de communier ensemble en priant que mes textes
aient de la poésie et sans qu'aucun conteste

je vous prierais donc à l'avenir de vous
remuez un peu pour saluer mon talent
vous pouvez vous grouper faites des relais vous
avez tous les droits si me com-mémorant

j'ai l'orgueil qui chatouille hey congratulez moi
et pas une baffouille et ni un charrabia
juste un quel génie où quelle prose audacieuse
vous portez dans cet écrit des choses merveilleuses

mais ma plume impatiente a son encre irritée
se croyant nulle et chiante en étant peu comée
pourtant je la rassure en lui laissant du temps
quand elle prend ma main pour qu'elle aille écrivant

j'ai beau lui demander quel est son but précis
est-ce de m'éloigner peu à peu de ma vie
croit elle rapprocher ma raison de l'instinct
afin de renifler les fleurs et non leur teint

elle est de ce par-faim quand le monde vous gave
vaporant de ses mots des tourbillons intimes
des rêves des souhaits que la paix désenclave
écrire c'est sortir son âme des abîmes

est-ce une catharsis est-ce une thérapie
l'envie créatrice est faite d'euphorie
mais aussi de patience et de curiosité
pour obtenir la chance de se libérer

alors pourquoi l'orgueil m'emprisonne le cœur
dès que je disparais des premières pages
sans avoir au chevet de mes textes qui meurent
quelques coms d'écueil comme un vibrant hommage

et puis la boule au ventre au flipper émotif
cesse de tournoyer son effet vomitif
car il n'est de combat que ses propres fêlures
et qu'un grand feu de foi estompe ses brulures

chacun a son démon en guerre avec son ange
l'esprit parfois s'immole en chandelle à deux bouts
l'iréel se confond aux vérités étranges
comme le pouvoir change en invincible fou

de tous les coins du globe un azimut en flamme
dresse à chaque seconde une nouvelle carte
tandis que les nouveaux géographes défrichent
( mais ce sont des foreurs ) les nouveaux pays riches

au jardin des mortiers des oiseaux lumineux
( hirondelles sol-air corbeaux de croisière
intercontinental mouettes balistiques...)
terrent dans leur serre le silo de chaque âme

citadelles et bushs villages d'à tes risques
tours de Babel des consommateurs d'obélisque
l'arsenal du triomphe au joystick du paraître
pour être gagnant dans la course au chrono maitre

petite perle d'écume au bord de l'océan
la vie est ce nectar venu du firmament
qu'un air ombilical tout comme un pédoncule
la retient du néant avant qu'elle y bascule

en guise d'épilogue et afin de conclure
je vous excuse tous il y a plus tragique
que d'être snobé c'est de la littérature
bien qu'il soit scandaleux qu'aucun marque':

' Magnifique ! '



Dernière édition par poeteric le Sam 14 Jan - 15:10, édité 5 fois

poeteric

Nombre de messages : 933
Age : 43
Date d'inscription : 11/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: quelques textes pour archivage

Message par poeteric le Ven 13 Jan - 4:41

c'єs┼ єภ гєภ┼г∂ภ┼ ժu ┼∂ƒ L∂гɠєʍєภ┼ ÉP∪isÉ
զ∪'iL ┼г๏∪v∂ ∂∪ s∂L◯ภ đєs ß◯∪ɠiєs iภs┼∂LLÉєs
ժ๏ภ┼ L'єภcєภs sєภs∪єL ∂∪ P∂гƒ∪ʍ ժє Pг◯ʍєssє
ßг∪ʍє ժє Yє∪メ c๏զ∪iภs s๏∪s ժєs v◯iLєs ժ'ivгєssє

Lєs ciLs ɠr∂ciє∪メ ժ'∪ภє ɠ∪ÉPiÈrє ɠ๏┼հiզuє
J∂L๏ภภєภ┼ L∂ P∪ժє∪r ժє Pr∪ภєLLєs s┼∂┼iզuєs
ƒiメ∂ภ┼ L'๏ßjєc┼iƒ ∂ßs┼r∂i┼ ժ'∪ภє sєภs∂┼i◯ภ
ժ∂ภs Lє ┼r๏∪ßLє ժiɠi┼∂L ժ'єsPri┼s єภ ƒ∪si◯ภ...

ʍ∂is, s∪г ∪ภ ∂iг հ∂гг∂ssÉ, V๏iг ʍêʍє ∂V∂cհi,
s∪г Lє c∂ภ∂P', ∂ƒƒ∂LÉ, єภ PLє∪г∂ภ┼ ժє ժÉPi┼,
iL ∂V๏∪∂, ┼гєʍßL∂ภ┼, զ∪'∂∪ ┼∂ƒ ┼◯∪s Lє cհ∂ʍßг∂iєภ┼ !

sєs c๏LLèɠ∪єs ┼г∂ժєг Lє ci┼∂iєภ┼ ժ∂ภs L'∂Vis
ժє s∂ ժÉɠг∂ժ∂┼i๏ภ ժє ┼гiPLє ∂...ƒг∂ภç∂is !
'ßгєƒ...iLs ʍє Pгєภภєภ┼ ┼๏∪s P๏∪г ∪ภ ┼гiPLє ∂...ßг∪┼i ! '
ƒ հ ʍ զ ժ Ƙ
є ɠ ภ ๏ г ฬ վ ∂ p
ß P ┼ V メ 乙 ɠ
ㄗ ∪

poeteric

Nombre de messages : 933
Age : 43
Date d'inscription : 11/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: quelques textes pour archivage

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum