Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

Derniers sujets
» compil de textes
Ven 15 Jan - 16:40 par poeteric

» Eros
Mar 26 Aoû - 13:09 par pendantce

» Premier Moment de l'Instant
Mar 26 Aoû - 13:07 par pendantce

» Amour Besoin
Mar 26 Aoû - 13:06 par pendantce

» Laissons Tout Reposer
Mar 26 Aoû - 13:05 par pendantce

» Etouffement
Mar 26 Aoû - 13:03 par pendantce

» Les goëlands
Mar 26 Aoû - 13:02 par pendantce

» Le Drapeau et le Paravent
Mar 26 Aoû - 13:01 par pendantce

» La Terre et le Propos
Mar 26 Aoû - 13:00 par pendantce

Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

Partenaires

créer un forum

      

Sujets similaires

    Somnambulisme

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

    Somnambulisme

    Message par poeteric le Jeu 24 Fév - 5:46

    il fait nuit sur le soleil, un lapin tranche un boucher
    un téléphone décroche son homme portable qui vibre
    la route roule sur les voitures près des sapins rouges
    et un caniveau pissote sur les trottoirs qui courent

    un somnambule qui dort s'en va les bras ballant
    les rayons bercent un pan de son chant lunaire
    où l'assourdissement de l'expansion du cosmos
    tamise les sillons de ses explosions nucléaires

    un volcan s'éveille et le ciel s'éteint d'oiseaux mécaniques
    les plaques tectoniques redistribuent la carte des frontières
    les nouvelles babylones s'élèvent dans des jardins d'eden
    et les oasis sont ouvertes 24/24 7/7 dans le mirage des villes

    les démons croient aux merveilles les anges sont déchus
    le néant éternel allume une galaxie comme une étincelle
    il hume les voiles chromatiques des lumières dissolues
    regardant en une nano seconde des siècles de vie sur terre

    Et toi tu déambulais dans l'espace atomique de ta non-existence
    contemplant d'un air sidéral passer le temps entre tes yeux rutilants
    dont la fissure endémique était d'un colimaçon fait d'apocalypses
    se régénérant dans la transfusion de ta déficience extra temporelle

    C'est une fois reveillé du réel que tu contemples ton cauchemard
    en discernant le destin tombé dans l'oubliette d'un futur univoque
    le passé eclairé s'écarquille dans l'obscurité d'un trouble lumineux
    où l'absence de ton âme homasculé tâtonne ta peau qui se recompose

    la déchirure intercostal dans ta tête en pleine hémorragie de rêve
    transperce les glaucomes en feu de ta vision remplie de cendres
    quand tout un horizon disparait au profit d'une manne de vertiges
    rétablissant la moyenne de l'apesanteur dans un seul bâillement

    alors en sortant de ta tranché que tu hantes comme un fantôme
    tu trébuches sur le mode silence du réveil qui crie ses chiffres
    en sachant très bien qu'ils s'assoupiront dans le chao de l'univers
    une fois atteint les confins de l'infini nous regardant finir en boucle

    poeteric

    Nombre de messages : 933
    Age : 43
    Date d'inscription : 11/02/2008

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

    - Sujets similaires

     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum